17 février 2022 Par FLASHMART Non

Subsistance de l’essence chez une personne. Comment les entités s’installent dans une personne


FavoriChargementAjouter aux Favoris

Partage d'essences

La colonisation est une sorte d’impact négatif sur une personne, lorsque le travail destructeur dans son champ énergétique n’est pas effectué par un programme viral (dégâts, sortilège d’amour), mais par une entité énergétique indépendante-parasite du plan astral.

C’est ainsi que les paradoxes pour les matérialistes ont commencé. Le monde est invisible, l’astral existe. Même si ça ne se voit pas. Et mon Dieu, de quelles ordures il n’est pas rempli. Les esprits, les énergies des divers égrégores, les entités astrales, les fantômes, les morts qui ne sont pas allés dans l’au-delà, les « larves » (parasite-vampire astral)… Tous ces déchets « planent » littéralement au-dessus de nos têtes. Eh bien, laissez-le voler. Des tas entiers de microbes, virus, champignons, micro-organismes « planent » autour de nous. Et on s’entend plutôt bien avec eux.

Pourquoi et comment ? Très simple. Nous avons l’immunité avec la fonction de supprimer tout déchet extraterrestre qui veut entrer en nous et nous manger. Et tant que notre niveau d’immunité est élevé, nous sommes trop durs pour eux. Mais s’il y a une défaillance dans les fonctions protectrices du système immunitaire, alors voici la pénétration des virus, des infections, des parasites.

De plus, nous avons une immunité énergétique, une barrière énergétique, par laquelle nous sommes protégés en toute sécurité des parasites astraux et des influences des autres. Et avec une formation spéciale, ni le mauvais œil ni les dommages ne franchiront cette barrière. Et comme dans l’immunité du corps physique, dans l’immunité du corps astral, il y a aussi des «échecs-pannes», et à travers ces failles, des parasites énergétiques peuvent pénétrer dans le corps astral d’une personne.

Cette pénétration est spontanée. (tout seul) et volontaire (à la pointe de l’ennemi, vous dégoûtant).

Spontané – comment ça se passe? Et donc

Voici une série d’avertissements :
1. dans les moments de grave épuisement mental et physique,

2. aux moments d’« extinction » de la conscience (évanouissement, choc, surdose d’alcool jusqu’à « extinction »),

3. lors de séjours dans des lieux géopathiques potentiellement dangereux (cimetières, lieux de mort massive de personnes,

4. noir “lieux de pouvoir, zones anormales),

5. avec des “jeux” dans toutes sortes d'”ésotérisme” – mauvaise méditation,

6. mauvais voyage astral,

7. appeler les esprits,

8. Mauvaise approche des pratiques occultes (y compris les pratiques de gain d’énergie et les “expansions” de conscience de toute sorte),

9. Je m’attarderai particulièrement sur l’habitude pernicieuse du peuple soviétique d’organiser l’ivresse dans les cimetières les jours de commémoration – avec de la vodka (enfin, c’est censé l’être!), Des larmes hystériques, des querelles, des rots dans les buissons et du «rattrapage» à domicile.

C’est à de tels jours et dans de telles circonstances que l’on peut tirer tout un tas de colonies du cimetière, même le type le plus dangereux – la colonie des morts.
C’est ainsi que cela peut arriver.

barrière de protection

Maintenant en pièces

1. Une fois épuisée, notre barrière protectrice ne pourra pas contenir “l’attaque virale” de ces entités astrales qui ne sont motivées que par un seul motif – “manger!”. Vous êtes de la nourriture, une source d’énergie dont vous avez besoin pour atteindre, atteindre, aspirer ou pénétrer à l’intérieur – jusqu’aux centres énergétiques. Ainsi, le plus souvent, les entités vampiriques astrales – les «larves» pénètrent dans la «barrière protectrice», qui, comme les moustiques, boiront de l’énergie et tomberont d’elles-mêmes. Et lorsque vous restaurerez votre force, votre énergie les “pressera” simplement hors de votre champ énergétique.

Il existe des entités plus fortes qui ont la force de pénétrer plus profondément – dans les centres d’énergie et de s’y attarder pendant longtemps. Comment les parasites intestinaux vivent à l’intérieur de vous, et peuvent vivre longtemps, sapant une partie de vos forces. Et sans un nettoyage énergétique spécial, ces parasites ne partiront pas si facilement. Il y a du mal de leur part (où vont les forces?), Mais pas aussi critique que des entités plus fortes – esprits démoniaques et entités mortes. Mais nous les aborderons (esprits-démons) plus tard.

2. Ces parasites peuvent pénétrer dans le corps astral, comme je l’ai dit, ils le peuvent dans votre état d’épuisement. Et aussi – dans les moments de conscience “déconnectée”. Dans ces cas, la personne “tombe” hors de ce monde. Où? Apparemment, c’est dans ce monde astral. Comme un ordinateur en mode veille. Inconsciemment, une personne ordinaire ne peut pas contrôler son corps astral et devient une cible ouverte pour influencer son corps astral.

Des visions dans des états d’évanouissement, des hallucinations et des visions sous le “high” ou l’ivresse – c’est le voyage vers le monde astral. Les visions des alcooliques et des toxicomanes ne sont pas seulement des “problèmes” – beaucoup voient et entrent en contact avec des entités astrales qui leur viennent sous la forme de “problèmes”.

Et d’ailleurs, l’état de dépression et d’épuisement après avoir bu, le surdosage n’est pas seulement un phénomène physiologique et mental, mais aussi énergétique. Alors que la conscience d’un toxicomane alcoolique “flotte” dans ses mondes, tant de parasites afflueront vers son corps astral qu’ils aspireront toute son énergie, “le mâcheront et le recracheront”. Cela peut être appelé partage “entrant-sortant”, quand, comme on dit, “Boissons – cela devient une personne différente”. À l’heure actuelle, des hôtes complètement différents hébergent à l’intérieur de cette personne – des entités parasites.

3. Lorsque vous vous trouvez dans des lieux à caractère géopathogène. Dans ces endroits, la concentration d’énergie astrale est plus élevée qu’ailleurs. Et le plus souvent cette énergie est noire. Que peut-il être d’autre, par exemple, dans un lieu de mort massive de personnes, ou dans un lieu d’événements occultes et de sacrifices du culte “noir”. Et là, les esprits, les démons et les morts astraux habitent. Et si vous êtes énergétiquement faible, vous pouvez en sortir non seulement avec des impressions, mais aussi avec une charge sous forme d’hébergement.

4. Jeux ésotériques. Beaucoup ont déjà payé le prix pour avoir enfreint la règle “Ne pas entrer dans l’eau sans connaître le gué” sur le front ésotérique. Le principal problème ici est le mot “faux”. Mauvaises méthodes pour gagner de l’énergie (où vous pouvez “aspirer” à la fois la bonne et la mauvaise énergie comme un aspirateur, sans pouvoir les distinguer). Les mauvaises méthodes de méditation et d’expansion de la conscience, la pratique de la “canalisation”, les contacts avec les “mondes et entités supérieurs”, lorsque votre conscience peut “jeter” Dieu seul sait où, et à qui vous ouvrirez votre conscience – Dieu seul sait aussi .

Travail incorrect avec le monde des esprits (médiumisme, invocation d’esprits, communication avec le monde des morts, “chamanisme” des livres) – vous entrez volontairement dans leur monde, sur leur territoire, et ne faites que trébucher, faites une erreur, alors vous pouvez non seulement gagner un règlement, mais une obsession dans sa forme la plus pure.

Séparément sur les morts

Séparément sur les morts

Je suis un partisan de la crémation après la mort, afin que les zones “mortes” sous forme de cimetière ne se reproduisent pas sur la terre, qui sont des zones de vampires et des lieux de reproduction d’une menace potentielle pour les vivants. Il existe une sorte de négativité appelée « lier les morts ». Ceci s’applique également aux subdivisions. Et cela peut être à la fois arbitraire et délibéré.

Spontané. Vous avez rencontré de nombreux cas de ce type – “à qui m’as-tu laissé, comment vais-je vivre sans toi, emmène-moi avec toi, je vais aussi mentir dans le cercueil!”. Oui, c’est un cas de stress après le décès d’un être cher. Et ce n’est pas grave. Mais certains montent vraiment dans le cercueil, et la vie s’arrête pour eux, et la mémoire du défunt s’arrête dans le culte du défunt, et ils demandent au défunt de les emmener avec lui, ou de venir à eux. Les morts doivent être relâchés, pas gardés avec vous. Et parfois ils “interrogent” que cet homme mort est mort dans son corps, mais son esprit n’est pas libéré. Et un tel “zombie” astral s’accroche au fait qu’il est si fortement attiré par lui-même et tire son énergie des vivants. Comme les gens disent, “emporté” ….