8 mars 2021 Par Linda Mateo Non

Choses du défunt – Signes – SITE OFFICIEL


charms


Peu de gens savent ce que les biens du défunt peuvent être laissés et ce qui doit être enlevé de la maison. La question de savoir s’il est possible de porter les vêtements du défunt est également pertinente. Peut-être qu’il reste des choses qui ont une valeur matérielle, les jeter n’est pas quelque chose de dommage, mais même financièrement coûteux. Signes sur les choses du défunt aider à comprendre ces problèmes. En vous basant sur leurs actions sur l’expérience de nos ancêtres, vous pouvez éviter un éventuel impact négatif sur les vivants.

Est-il possible de dormir sur le lit d’un

Il convient de prêter attention à la chambre du défunt, car elle contient une forte concentration d’énergie du propriétaire. La possibilité d’utiliser les choses d’une personne décédée, dans ce cas, affecte le plus le lieu de couchage. Il est nécessaire de le savoir dans tous les cas, surtout si une personne meurt depuis longtemps à l’agonie d’une maladie grave.

  1. Il y a un dicton populaire: “Il vaut mieux dormir sur la tombe du défunt que sur son lit!” Si le lieu de couchage était occupé par une personne malade et souffrant, le lit doit être immédiatement jeté hors de la pièce. Ainsi que d’autres choses qui ont été utilisées par une personne pendant une maladie.
  2. S’il n’est pas possible d’acheter un nouveau lit ou un nouveau canapé, il est important d’organiser une cérémonie de nettoyage avant que quiconque ne passe la nuit. Un traitement à l’eau bénite est effectué, une prière est lue. Pour ce faire, vous pouvez appeler un prêtre. Il sera difficile de se débarrasser de l’énergie négative si une personne ayant des capacités psychiques dormait dessus. Dans un tel cas, les paroissiens reçoivent toujours l’aide du clergé. Vous n’avez pas à avoir peur des mauvais rêves, des angoisses et des obsessions.
  3. Les meubles sont principalement laissés par des personnes qui ne croient pas au pouvoir d’un autre monde. Par conséquent, vous pouvez vous limiter au changement du rembourrage ou effectuer une procédure de désinfection. Mais pratiquement aucun médecin ne vous conseillera de quitter les meubles si une personne est décédée des suites d’une maladie infectieuse ou virale.

Que conseillent les gens:

  1. Refusez catégoriquement de dormir dans le lieu de couchage du défunt. Jetez-le immédiatement et il est préférable de le brûler afin que personne ne puisse l’utiliser.
  2. Laissez le lit dans la chambre, mais vous devrez assumer la responsabilité des conséquences.

Toute chose du défunt rappelle à ses proches, ce qui signifie que cela fait souffrir. Par conséquent, il est nécessaire de se protéger des souvenirs tristes.

Le deuil nuit à la santé psychologique d’une personne.

Que faire des photos

Il est d’usage de traiter les photographies du défunt plus que légèrement. Ainsi, nos ancêtres, après l’invention de la photo, ont commencé à faire des coins spéciaux dans les maisons, où ils ont placé des portraits de leurs parents et grands-pères. Tout le monde n’avait pas accès aux photographies, et elles étaient assez chères, elles étaient donc protégées et stockées. Au moment de la diffusion de la technologie, les images ont commencé à être traitées avec prudence.

Prendre des photos est très simple et il est donc très facile de trouver le visage du défunt. On pense que dans un tel cas, des dommages peuvent survenir pour ceux qui restent dans ce monde.

Il est important de choisir soigneusement l’image qui sera utilisée pour les funérailles. À savoir, le fait que le défunt ait beaucoup aimé de son vivant, ou la meilleure photo.

Il est traditionnellement placé dans un cadre noir, et le coin est bordé d’un ruban de deuil. Il est laissé dans la maison d’où il est enterré pendant 40 jours. Il est strictement interdit de le mettre dans la chambre.

Il est préférable de supprimer les images qui peuvent nuire à la psyché, rappeler la tristesse et la tragédie. Et l’obtenir seulement après que le chagrin quitte le cœur.

Ce que dit l’église à propos de la photo du défunt

Les croyants savent que Dieu ne fait pas de distinction entre les s et les vivants, donc les photographies ne seront pas nuisibles. Ils peuvent devenir un rappel des moments heureux que vous avez vécus avec le défunt.

Une personne liée à l’ésotérisme vous dira qu’un portrait peut devenir un guide du monde des s. Par conséquent, il peut arriver qu’un portail s’ouvre pour que des forces d’un autre monde entrent dans la maison. Cela peut entraîner divers écarts dans la santé mentale et physique, ainsi que dans les relations familiales.

Des maux de tête chroniques, une faiblesse constante, des vertiges, des troubles mentaux apparaissent. Une personne remarque qu’elle commence à avoir des rhumes beaucoup plus souvent et plus longtemps. Mais ce ne sont que des observations, il n’y a aucune confirmation scientifique de ce fait.

Ce que vous ne devez en aucun cas faire, c’est capturer le souvenir du cortège funèbre et des événements de cette journée. Cette coutume n’est généralement pas acceptable dans la culture chrétienne. Les photos peuvent être plastifiées et envoyées pour un stockage à long terme dans un endroit sombre. De plus, si l’image le permet, vous pouvez en découper le défunt.

Que faire des effets personnels du défunt

Est-il possible de porter les affaires d’un parent décédé, il est nécessaire qu’une personne choisisse elle-même. Mais il est important de faire attention à la façon dont l’ancien propriétaire a traité cet article de garde-robe. Si la chose lui était odieuse, la question de savoir s’il est possible de porter les affaires d’une personne décédée sera suivie d’une interdiction catégorique. La charité aidera à débarrasser les choses de toute négativité, vous ne devriez donc pas comprendre leur énergie, mais les envoyer à ceux qui en ont besoin. Vous pouvez demander à vous souvenir d’un être cher.

Mais les choses ne doivent pas être données immédiatement. L’église vous dira quand vous pourrez remettre les biens du défunt. Traditionnellement, on pense que cela peut être fait après 40 jours. Ce qui était sur une personne est jeté au moment du décès, de préférence brûlé.

Quelques souvenirs et souvenirs peuvent être laissés. Mais ils sont enlevés au moment du chagrin, et ce n’est que lorsqu’ils commencent à apporter de la joie qu’ils sont ramenés à leur place. Veuillez noter qu’une personne peut donner une commande pour certaines choses, et il est important de la suivre.

La question de savoir s’il est possible de porter les affaires du défunt n’a pas d’interdiction catégorique, mais cela vaut la peine de le faire au plus tôt 40 jours. S’il n’y a pas d’urgence, il est préférable de mettre vos vêtements de côté pendant un an.

De nos jours, il est souvent intéressant de savoir s’il est possible de porter les vêtements d’une personne décédée, car certains produits sont chers. Afin de ne pas jeter les vêtements coûteux de marque, ils peuvent être traités avec du sel et de l’eau bénite, puis soigneusement lavés. La croyance concerne les vêtements, les chaussures et les accessoires.

Si quelqu’un a demandé une chose mémorable pour lui, elle doit être donnée. Dans le même temps, l’avis du défunt de son vivant et son dernier testament sont pris en compte.

Garder les choses à la maison, bien sûr, mais cela s’avère absolument inutile. Après les funérailles et l’observation du deuil, un nettoyage et une désinfection obligatoires des locaux sont effectués, de sorte que la plupart des choses sont éliminées de toute façon.

Avec une violente, tout ce qui était sur la personne au moment de la est brûlé.

Seule la croix pectorale n’est pas retirée du cadavre, elle reste sur le cou. Si, pour une raison quelconque, le produit reste dans le monde des vivants, il est alors enveloppé dans un tissu sombre dense et retiré dans un endroit inaccessible à l’œil. Il est recommandé de prendre la croix d’un pécheur ou d’une personne qui s’est suicidée au temple. Le produit en or est nettoyé avec de la prière et de l’eau bénite, puis fondu en un nouveau.

Vous ne pouvez porter qu’une croix ayant appartenu à un paroissien de l’église, mais d’abord un rituel de purification est effectué dessus.

Que faire de la montre

En règle générale, une montre est un accessoire qu’une personne porte tout le temps et ne l’enlève que la nuit. Par conséquent, le produit est fortement saturé d’énergie du propriétaire. Est-il possible de porter la montre du défunt – oui, mais à condition que l’ancien propriétaire soit un parent proche, avec lequel il n’y avait qu’une relation chaleureuse. Il est également permis de porter la montre d’une bonne personne juste. Un pécheur et une mauvaise personne transféreront de la mauvaise énergie à la montre et peuvent même envoyer une malédiction.

Afin de savoir si la montre peut être portée, il est recommandé de la vérifier empiriquement, c’est-à-dire de porter le produit pendant plusieurs jours. Le cœur vous dira si la montre a accepté le nouveau propriétaire.

Que faire des bijoux en or

Les métaux précieux et les pierres sont bien saturés d’énergie, de sorte que les bijoux en or porteront tout le temps une pièce de l’ancien propriétaire. Par conséquent, ce n’est pas une question oiseuse qui se pose, mais s’il est possible de porter l’or d’une personne décédée.

Certaines pierres ne peuvent recevoir aucune information de l’extérieur, et certaines sont un émetteur entre les mondes. Les pierres qui ont été utilisées dans les rituels d’un magicien et d’un psychique décédés sont immédiatement éliminées. Si cela n’est pas fait, de tristes conséquences peuvent survenir. La pierre magique n’acceptera jamais un nouveau propriétaire.

Les bijoux en or usagés doivent être nettoyés avant de les porter. Peu importe si l’ancien propriétaire est décédé ou non.

Posez votre question à la petite-fille Anna ici


charms