15 février 2022 Par FLASHMART Non

Pourquoi vous ne devriez pas donner vos affaires à d’autres personnes


charms




charms


FavoriChargementAjouter aux Favoris

vieilles choses

Comment gérer les vieilles choses, est-il possible de donner ses affaires ou d’en acheter d’occasion, comment bien faire les choses ? En effet, une partie de notre énergie reste sur les choses que nous utilisons, une partie de notre bon ou mauvais karma, et en les transmettant à d’autres personnes, nous pouvons aussi donner “une partie de nous-mêmes”. Alors que faire?



Les choses peuvent et doivent être données, surtout si vous pensez qu’elles sont en excès. Cela fera vraiment de la place pour le nouveau et, bien sûr, donnera de nombreux autres bonus. La question restait ouverte – comment faire exactement les choses correctement ? Donc, si vous décidez vraiment de nettoyer le placard ou dans la maison et de transférer ce qui s’est avéré être superflu, ou ne vous donne pas plus d’énergie, ou ce que vous n’avez pas utilisé depuis plus d’un an, alors lors du transfert de ces choses, vous devriez en même temps libérez-vous de trois attachements émotionnels :

• à la chose elle-même,
• à la personne à qui vous offrez cet objet,
• à son rôle de « bonne personne ».

Remarque : nous avons tendance à donner des choses à des personnes qui sont dans une situation financière légèrement pire que la nôtre. Et je crois que chacun de nous n’aimerait pas “se mêler” énergiquement à ces gens, c’est-à-dire leur donner quelque chose, et leur retirer en retour ce qui les a conduits à un tel résultat. Parlons donc des règles de sécurité lors du transfert de choses.

Première règle

C’est juste une chose, pas une partie de moi. Lorsque vous avez rangé ce que vous allez donner, fermez simplement les yeux et “couper le cordon ombilical” avec cette montagne de choses. C’est juste de la matière, juste des choses. Vous leur avez déjà pris ce dont vous avez besoin, et maintenant ils sont neutres. Donnez à une autre personne un colis à charge neutre, comme si c’était quelqu’un d’autre, comme si on vous le demandait. Si parmi les choses il y a des êtres chers qui sont dommage (et, soit dit en passant, que nous «portons» parfois à un état de non-don), alors ils ne peuvent pas être donnés! C’est sur de telles choses qu’il reste beaucoup de “nous”. Ils doivent être brûlés.

Et en général, ce qui est dommage ne se donne pas ! Avec cela, une partie de votre force disparaîtra immédiatement, et si après un certain temps vous regrettez votre cadeau, vous continuez à «fusionner» votre énergie nulle part.

Règle deux

Je me fiche de savoir à qui ce truc va. Il y a deux points importants ici : ne vous attendez pas à de la gratitude sous quelque forme que ce soit pour des choses de celui à qui vous avez décidé de les donner ou les avez déjà données, et en aucun cas ne regrette pas cet homme. Rappelles toi: si nous attendons de la gratitude, même inconsciemment, alors en fait nous l’achetons – pour une chose. Dans ce cas, presque toujours dans votre relation avec cette personne, il y a de la tension et de l’insatisfaction. Que faire? Créer des relations avant d’offrir des cadeaux, voir la gratitude et l’amour de cette personne dans les actions quotidiennes, travailler avec vous-même – réaliser votre valeur pour les autres. Jusqu’à ce que vous sentiez que c’est dans la relation, abstenez-vous de “cadeaux” de ce genre ou donnez anonymement, mais souvenez-vous des première et troisième règles. Si vous avez pitié d’une personne, sachez que la pitié enlève la force de celui qui a pitié. Nous recevrons cette puissance, la seule question est, quelle qualité ? Après tout, la pauvreté c’est aussi du karma, et on peut en prendre une part, et, qui plus est, une part « forte » ! Pense! Lorsque vous donnez quelque chose – voyez cette personne réussir et être forte, imaginez qu’elle a obtenu ce qu’elle veut et laissez tomber la chose (voir les première et troisième règles).

Règle trois

Une «bonne personne» n’est pas une profession ou une fortune. Cette règle est l’une des plus difficiles à maîtriser. Après tout, il n’est pas si facile pour nous d’abandonner nos pensées sur le doux rôle d’une «bonne personne». Après tout, si j’ai donné mes choses que j’ai gagnées avec de la sueur et du sang, alors je suis une bonne personne. Pour cette raison, certaines personnes emmènent les choses à l’église, car voilà une triple bonne personne tout de suite… Mais rappelez-vous que puisque vous êtes une bonne personne, cela signifie que vous êtes presque un saint et que vous n’avez plus besoin de rien – vous n’avez pas besoin de santé, de succès, de voyage, d’argent, d’amour, etc. Et plus longtemps vous êtes une bonne personne, plus longtemps vous restez immobile dans le développement et le développement de quelque chose de nouveau.

Comment se débarrasser de ce rôle ? Il y a deux façons – facile et pas très. Le moyen le plus simple est de changer la motivation, de déplacer l’attention de la “bonne personne” vers “une nouvelle chose désirable viendra / vient à moi.” Dans ce cas, lorsque vous donnez des choses, dites-vous : “Laissez un nouveau venir ici”. Il n’est pas très facile de garder une trace de soi-même, de “s’enregistrer” sans évaluation des situations où l’on souhaite se sentir comme une “bonne personne”.

Nettoyer les choses de votre propre énergie ou de celle de quelqu’un d’autre

Et enfin – un rituel de méditation avec des objets (peu importe que vous donniez, qu’ils vous donnent ou que vous achetiez quelque chose dans un magasin d’occasion).

Mettez les choses devant vous, vous pouvez dans un sac ou une pile, dans un espace et une forme délimités. Allumez une bougie à proximité – laissez-la brûler (s’il s’agit d’une bougie aromatique ou d’un bâtonnet aromatique, c’est encore mieux).

Fermez les yeux, accordez-vous à ces choses. Sentez-les et ressentez-les devant vous (observez vos sentiments). Imaginez qu’il y ait une brume ou un voile sur les choses. Rassemblez-le mentalement avec vos mains en boule.

Si vos affaires sont à vous, prenez la balle pour vous, inhalez-la ou mettez-la à l’intérieur de vous-même. Si les choses sont étrangères – lancez / déplacez-les mentalement à l’extérieur de vos locaux avec l’intention que la balle atteigne le propriétaire, ou avec la pensée “revenez à votre propriétaire (vos propriétaires)”.



Répétez cela plusieurs fois jusqu’à ce que vous ayez l’impression que les choses sont complètement libérées de votre énergie (ou de celle de l’autre personne). Si vous avez porté des vêtements pendant une courte période – l’état souhaité se produit après la première fois, si pendant une longue période – vous devez «nettoyer» plusieurs fois (au moins trois fois).

Chargement…


charms