17 février 2022 Par FLASHMART Non

Les canaux énergétiques du corps humain


charms




charms


FavoriChargementAjouter aux Favoris

canaux du corps humain

Étudions les canaux d’énergie dans le corps humain et parlons des points d’assemblage.



Points de rassemblement Ce sont des canaux énergétiques, également appelés chakras. Où sont situés les chakras humains ?

Sur la photo, vous voyez un homme avec trois canaux. Dans le corps de chaque personne, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, il existe trois canaux principaux : pingala, ida et sushumna. Le canal médian, qui longe la colonne vertébrale, est la sushumna. La chaîne féminine est ida. L’énergie lunaire refroidissante la traverse. Pingala est un canal masculin, l’énergie du réchauffement solaire le traverse.

point d'assemblage

Ce sera formidable si vous pouvez sentir ces canaux. Mais pour l’instant, vous pouvez simplement essayer d’activer ces canaux avec une pratique telle que la respiration. Permettez-moi de vous rappeler que respiration narine droite et il vaut mieux couvrir la gauche, active le canal masculin, réchauffe tout le corps avec sa chaleur. Si vous mangez à ce moment, la nourriture sera mieux absorbée, la personne deviendra plus active et le métabolisme augmentera. En même temps, il est bien absorbé et ne se dépose pas dans les graisses. Donc, en ce moment, vous pouvez même manger des tartes. Si vous sentez que votre narine gauche est plus active, alors à ce moment-là, il vaut mieux ne pas manger.

Comment le vérifier ? Lorsque vous faites la pratique avec le souffle de la narine gauche, cela vous apaisera et vous apaisera. C’est un merveilleux remède contre l’insomnie.

Alors, Passons à la pratique. Lorsque vous vous réveillez le matin, vous pouvez passer un test. Habituellement, les femmes travaillent avec la main gauche, les hommes avec la droite. Il faut plier les doigts comme suit: sortez le pouce, pliez le deuxième ou le troisième, les deux derniers ressortent également. Autrement dit, nous plions l’index et le majeur et gardons le reste droit. Bloquez la narine proche avec le pouce (femmes – gauche, hommes – droite). Nous vérifions : juste une respiration profonde et une expiration lente et profonde. Vous avez approximativement senti comment cette narine respire en vous, et maintenant vous bouchez l’autre narine avec deux doigts saillants. Et vérifiez également : inspirez et expirez profondément.

Et si, à la suite du test, vous avez découvert que la narine droite respire mieux, vous pouvez manger calmement : la graisse est absorbée et ne se dépose pas sur nos flancs. Mais si la narine gauche respire plus activement, il n’est pas souhaitable de manger de la malbouffe (tartes, gâteaux et sucreries diverses).

Permettez-moi de vous rappeler que beaucoup se réveillent et remarquent qu’une narine particulière ne respire plus depuis le matin. Le truc, c’est que ça arrive toujours. Environ une fois toutes les heures et demie, il y a un changement de voies respiratoires, c’est-à-dire que l’un commence à être plus actif, l’autre moins actif. Ils ne fonctionnent également que pour les yogis avancés qui pratiquent constamment et pratiquent la méditation depuis de nombreuses années.

Comment activer ces canaux par les narines ? Eh bien, si vous faites des exercices de respiration.

Donc, nous plions à nouveau nos doigts pour que le pouce sorte, les deux derniers ressortent et les deuxième et troisième sont pliés. Nous pinçons la narine proche. Profonde respiration. Expiration lente. Profonde respiration. Expiration lente. Jusqu’à présent, nous le faisons sans visualisation, mais à des niveaux plus avancés, nous devons également visualiser, apprendre à déplacer le mouvement de l’énergie le long de canaux, le long de certaines trajectoires. Pour l’instant, il se contente de garder une trace des sensations. Nous continuons à respirer : inspirez et expirez. Inspirer et expirer.

C’est-à-dire, pour les femmes : avec la main gauche on bouche la narine gauche. C’est pour vous réveiller, pour devenir plus actif. Et dans n’importe quel état, lorsque vous constatez que vous êtes en quelque sorte léthargique, que vous n’avez plus la force, au travail ou dans une autre situation, vous vous asseyez et respirez de cette façon aussi longtemps que cela est confortable. Ça y est, vous avez activé ce canal, et vous commencez à agir.

Si vous ne pouvez pas vous endormir avant d’aller au lit, je vous rappelle – encore une fois avec votre main gauche, avec les deux derniers doigts bloquez la narine droite et ensuite nous activerons notre énergie lunaire. Il apaise, apaise et vous, après avoir respiré, vous endormez.

A l’intersection des canaux que nous avons examinés, sept centres énergétiques principaux se forment. A l’intersection des trois canaux, se forment des zones particulières appelées chakras.

Chakra en traduction signifie un tourbillon ou une roue, un centre énergétique ou un centre énergétique. Chaque centre énergétique a ses propres caractéristiques, sa coloration psycho-émotionnelle, ses sensations, ses odeurs, ses couleurs, ses goûts. Certains organes dépendent de chaque chakra, certains processus se déroulent sur chaque chakra, et dans le corps et à l’extérieur, une personne se réalise également grâce à l’énergie qui circule dans ces chakras.

Si les chakras sont fermés, nous n’avons pas assez de force, nous nous sentons fatigués, nous tombons dans la dépression. S’ils sont ouverts, l’énergie jaillit simplement. Je m’empresse de constater tout de suite que certains centres sont plus actifs chez les hommes, d’autres centres sont plus actifs chez les femmes. Et si vous pensez au sens figuré, alors les chakras sont comme des marches. Ils se développent et s’élèvent les uns après les autres. Et si le premier est bloqué ou non harmonisé en vous, alors chez les autres aussi, respectivement, de fausses notes. Pourquoi des notes ? Car chaque chakra a sa propre couleur, son propre goût, sa propre odeur. C’est comme les sept couleurs de l’arc-en-ciel. Et est-il facile de se souvenir des couleurs ?

Noms des chakras : muladhara, svadhisthana, manipura, anahata, vishuddha, ajna et sahasrara. Chacun d’eux a sa propre couleur. Vous souvenez-vous de la phrase “chaque chasseur veut savoir où se trouve le faisan” ?

  • Chaque (K) le rouge est la couleur du premier chakra
  • Chasseur (Oh) – orange – la couleur du deuxième chakra
  • Désirs (F) – jaune – la couleur du troisième chakra
  • Savoir (Z) le vert est la couleur du chakra du coeur
  • Où (G) – bleu – la couleur du chakra vishuddha
  • Assis (C) – bleu – chakra ajna
  • Faisan (F) Le violet est la couleur du septième chakra.

Donc, sept notes – harmonie, sept chakras, nous avons aussi sept corps et tous les 7 ans, ils commencent à se développer.



Selon les sons des chakras, ils diffèrent de cette façon :

  • Muladhara – avant
  • Svadhisthana – re
  • Manipura – mi
  • Anahata – fa
  • Vishuddha – sel
  • Adjana-la
  • Sahasrara – si.

Quant aux goûts, alors les chakras peuvent être divisés comme suit :

  • muladhara – doux
  • svadhisthana – astringent
  • manipura – pointu
  • anahata – aigre
  • ajana – amer

Les chakras supérieurs n’ont pas de goût.

Le développement correct des chakras est établi à partir du moment où une personne est née, mais une croissance et une ouverture plus puissantes, la formation de chaque centre se produit tous les 7 ans. Les autres ne sont pas non plus fermés, ils travaillent aussi, ils fonctionnent aussi, mais pas aussi activement.

Les chakras sont généralement comptés de bas en haut.

D’abord mulâdhara – le chakra se forme de la naissance à 7 ans

Swadhisthana – de 7 à 14 ans

Manipura (chakra du nombril) – de 14 à 21 ans

Anahata – de 21 à 28 ans

Vishuddha (chakra de la gorge) – de 28 à 35 ans.

Chakra Ajna (chakra frontal) – de 35 à 42 ans.

Sahasrara – de 42 à 49 ans.

Vous dites “quelle est la prochaine?” Ensuite, tout recommence, mais les processus se déroulent à un niveau plus conscient.

Je veux te rappeler que Les chakras correspondent à certains éléments ou éléments :

  • maladhara est la terre
  • svadhisthana – eau
  • manipura – feu
  • anahata – air
  • vishuddha, ajna et sahasrara sont déjà éther.

Éther est l’air raréfié, le vide, l’espace extra-atmosphérique, si vous voulez. C’est pourquoi il est considéré comme les chakras supérieurs et supérieurs. Et le chakra du cœur est comme un pont entre les chakras inférieur et supérieur. C’est-à-dire que c’est le milieu. En effet, les chakras inférieurs sont dans une plus large mesure les chakras des instincts, mais…


charms